Littérature

Orgueil et préjugés, voilà qui nuit à la raison et aux sentiments

Le Journal de Bridget Jones, Coup de foudre à Bollywood, sans évoquer les nombreuses adaptations fidèles du roman, je connaissais déjà assez bien l’histoire de Darcy et son amour contrarié…
Je n’avais pourtant jamais lu l’histoire de Jane Austen. C’est chose faite, enfin! Et j’en redemande…

orgueil_et_prejuges.jpg Orgueil et préjugés

Jane Austen

Titre original: Pride and Prejudice

Publication originale : 1813

Ed. spéciale 10/18, préface de Virginia Woolf (2008)

Trad. de l’anglais : V. Leconte, Ch. Pressoir

Composition1.jpgCoup de coeur !

Résumé

Mrs Bennet n’a qu’un rêve : voir chacune de ses cinq filles mariées à un bon (et beau) parti. Or, voilà qu’un jeune gentleman célibataire s’installe dans un domaine voisin à Netherfield Park. Mais Mr Bingley ne s’installe pas seul : il est accompagné de ses sœurs et de son ami, Mr Darcy. Que de surprises et de rumeurs pour les habitants du coin… Qui de Jane, Elizabeth, Mary, Kitty ou Lydia, séduira l’aimable Bingley ? Qui fera tomber les barrières de l’orgueil froid et hautain du beau Darcy ?

Avis

Après avoir découvert avec enthousiasme l’œuvre d’Emily Brontë, je me devais de découvrir l’autre pilier de la littérature anglaise. Et ce fut un grand plaisir !
Tout d’abord, Jane Austen charme sans aucun mal son lectorat : avec simplicité, humour parfois, elle narre les aventures d’Elizabeth Bennet. Du haut de ses 21 ans, cette dernière observe le monde qui l’entoure, ses sœurs, ses parents et les gens, en général. Elle tente de comprendre les caractères et les relations qui se jouent. Elle se révèle ainsi un parfait témoin de la société de son temps, emprunte de convenances et politesse, hypocrisie et faux-semblants, en tout genre. Finalement, tout est question d’ « être » ou (surtout !) de « paraître ».
Vanité, tout est vanité… La franchise d’Elizabeth jure donc dans ce milieu, où elle se voit jugée « impertinente » et « irrespectueuse ». Autant d’humour, entre l’ironie et le sarcasme, qui apporte de la légèreté au style de l’auteur et du plaisir.
Outre les relations pétries d’orgueil et de vanité, outre les artifices déployés pour faire « bonne figure » en société, la condition féminine est aussi mise à l’honneur. A travers Elizabeth (non sans humour, encore une fois), ses sœurs et leurs amies, le lecteur peut se faire une idée assez précise de ce qui était demandé au quotidien à toute jeune femme: de la Raison, de l’éducation, du respect des bonnes mœurs, et des talents: la danse, la musique, le chant, le dessin, etc. Une femme devait répondre de ces qualités pour être «accomplie ». Ce roman ne se contente pas de narrer de belles amours, il se veut aussi témoin (précieux) de son époque.
Enfin, les histoires d’amour… De la passion à la raison, de l’instabilité à la constance, en passant par la frivolité et l’ardeur, toutes les histoires d’amour s’inscrivent dans ce roman.
Autant de caractères, autant d’histoires.
A nouveau, Jane Austen évoquent les sentiments avec justesse et les rend sensibles au lecteur. Ainsi, on attend, on espère, avec le même émoi que la concernée, le retour de Mr Darcy. On éprouve la même langueur, la même mélancolie à la suite d’un amour déçu… Par ailleurs, l’auteur a su construire son récit de sorte qu’on ne s’ennuie pas: les arrivées, les départs ou les retours des personnages ponctuent le récit et les amours, et apportent nombre de rebondissements.

♥♥♥ Trois bonnes raisons de lire Orgueil et préjugés :

– Un roman témoin de son temps, ou comment entrer dans la société anglaise du 19ème siècle. Relations faussées, conspiration ou franchise… (Décidément, certaines choses ne changeront jamais !)

– Le parfait manuel de « la femme accomplie ». Tout ce que vous devez savoir est inscrit ici… (Qu’en pense Jane Austen ? Il faut le lire pour le savoir !)

– Des histoires d’amour ! Ou pas… (Qui l’emportera : l’amour propre, l’orgueil ou l’Amour ?)

Extrait

« L’orgueil, observa Mary qui se piquait de psychologie, est, je crois, un sentiment très répandu. La nature nous y porte et bien peu parmi nous échappent à cette complaisance que l’on nourrit pour soi-même à cause de telles ou telles qualités souvent imaginaires. La vanité et l’orgueil sont choses différentes, bien qu’on emploie souvent ces deux mots l’un pour l’autre ; on peut être orgueilleux sans être vaniteux. L’orgueil se rapporte plus à l’opinion que nous avons de nous-mêmes, la vanité à celle que nous voudrions que les autres aient de nous. » Chapitre 5, p.38

C’était une lecture commune avec Stephie, dans le cadre du Défi « J’aime les Classiques ».

J’en profite aussi pour ajouter ma 1ère contribution au Défi « Coups de coeur de la Blogosphère ». Ce livre est le coup de coeur de nombreux lecteurs, notamment celui de FéeBourbonnaise... Vous trouverez les liens vers leur billet sur le blog de Theoma.

De même, ce sera ma 1ère contribution pour le Challenge Livraddict. 1 livre lu sur 12.

defi_classique.jpg les-coups-de-coeur-de-la-blogosphere1.jpg livraddict_challenge.jpg

Publicités

34 réflexions au sujet de « Orgueil et préjugés, voilà qui nuit à la raison et aux sentiments »

  1. Pour ma part c’est en 2010 que je vais découvrir les Brontë 😉

    Sinon tu as raison, ce livre est vraiemnt bien, de son temps, et un plaisir de lecture !

  2. Je pense le lire, je veux le lire, je dois le lire, il faut que je le lise!!!! il m’attend dans ma PAL… peut-être pour la prochaine session du défi!!

  3. Oh tu me donnes encore plus envie de le découvrir! Dès que j’ai achevé mes lectures de Noël (j’ai commencé l’avant-dernière), je me rue dessus. En plus il est programmé pour janvier pour le défi
    J’aime les classiques 🙂

  4. Je serais curieuse de savoir combien de femmes a fait rêver ce monsieur Darcy!! Surtout Colin Forth dans la série de la BBC…

  5. Toi aussi tu as découvert Jane Austen tardivement avec le même effet que cet auteur a eu sur moi : on a envie de découvrir l’ensemble de son oeuvre ! 🙂

  6. Je n’avais jamais lu de Jane Austen non plus avant celui-ci et je ne connaissais même pas l’histoire, mais j’ai a-do-ré. Il va falloir que j’en lise d’autres de cet auteur (oui, sans « e » ^_^) et
    que je découvre les soeurs Brontë !

  7. Je n’ai pas été conquise mais je reconnais que cette oeuvre a de très nombreuses qualités et je comprends qu’elle fasse tant d’adeptes.

  8. Je suis partante pour des lectures communes, mais j’avoue que je ne connais pas le principe… (bien que je vois ça partout sur la toile !)

  9. Je ne l’ai pas encore lu… Mais ça ne saurait tarder ! Je l’ai aussi sélectionné pour le challenge Livraddict !

  10. très bon livre en effet.
    par contre pour le challenge livraddict ils risquet de te le refuser car lu avant le 1 er janvier 2010 je me suis faite avoir pour twilight j’avais pas fait gaffe aux dates

  11. En effet, une belle plume qui sait croquer les travers des gens à merveille. Et quelle histoire d’amour aussi !
    Je l’ai lu cette année et ce fut un bien agréable moment ! 😉

  12. Non, c’est le seul pour le moment. Mansfield Park est dans ma PAL, mais je le réserve pour les grandes vacances 🙂

  13. Je vais le relire une sixième fois pour le challenge. Je suis heureuse qu’il fasse partie d’un de tes coups de coeur ! Quand on aime, on ne compte pas 😉

  14. Le succès de ce livre n’est pas usurpé ! Je l’aime beaucoup, mais je me demande si je ne préfère pas encore Raison et sentiment…

  15. J’aime beaucoup la couverture de ton édition !! J’ai beaucoup aimé ce livre et vais découvrir d’autres romans de Jane austen. Mais avant je souhaite découvrir les Brontë (il y en a tant à lire…)

  16. Un coup de coeur pour moi aussi. c’est une très belle chronique sociale avec des personnages franchement savoureux.

  17. Elle est vraiment jolie cette édition, je trouve la couverture vraiment belle. Ce sera l’une des mes prochaines lectures…

  18. Je suis comme toi, je découvre Jane Austen.
    J’ai lu P&P en début de mois et c’était mon 1°.
    Mais j’ai d’autres livres d’elle que je compte lire sous peu (enfin… quand j’aurais fini les 670 pages de l’Assassin Royal :/ )
    Le prochain que je lirais de Jane Austen sera sûrement Raison et Sentiments car je souhaite lire ses œuvres chronologiquement pour voir l’évolution de son écriture (S&S a été juste avant
    P&P, en fait).

    Sinon, moi non plus je n’ai pas aimé le film de Joe Wright. Surtout que je venais juste de lire le livre: j’ai été très déçue!
    Mais un de ces 4, j’essaierais de voir la mini-série de la BBC, il parait qu’elle est beaucoup plus fidèle.
    A bientôt (^_^)

  19. Merci pour ce commentaire : ça m’ouvre de nouvelles perspectives sur cet auteur…
    D’ailleurs, pour les amateurs de Jane Eyre, et de Charlotte Brontë en général, il y peut-etre matière à se faire plaisir avec « L’affaire Jane Eyre » par Jasper Fforde. Désopilant.

Les commentaires sont fermés.