Cinéma

I am not a man, I am Cantona !



Looking for Eric

De Ken Loach

2009, Royaume Uni, France, Italie, Belgique.

Avec Steve Evets, Eric Cantona, Stephanie Bishop…



 


Synopsis

Eric Bishop va mal, très mal… Il est fatigué de sa vie. Il a déserté son amour ; à présent, il est seul. Il a charge ses deux beau-fils : l’un passe ses journées cloîtré,
oisif ; l’autre s’est laissé embarquer dans de sales histoires… Pour ne pas définitivement sombrer, Eric va devoir remettre le navire à flots. Et pour cela, il peut compter sur l’aide
réelle de ses amis, fidèles et dévoués, et sur l’aide fictive de son idole, Eric Cantona.

 


Mon avis

Ken Loach filme au plus près des gens, au cœur de l’ordinaire, du quotidien. L’histoire d’Eric Bishop pourrait être la nôtre ou celle du voisin. Cette proximité tient – à mon avis – à deux
facteurs essentiels : d’une part le réalisme, sans artifice ; d’autre part le choix des acteurs. Ces derniers ont peu voire pas de premier(s) grand(s) rôle(s) à leur actif ; ce ne
sont ni des Brad ni des Angelina (mais ont tout autant, sinon plus, de valeur !). Ils sont comme l’histoire qu’ils interprètent « ordinaires ». Et par leur simplicité, la sincérité
qui émane d’eux, ils touchent notre corde sensible. Aucun doute, ils sont les personnages, ils sont bons.

Par ailleurs, comme très souvent chez Ken Loach, on plonge en plein drame. Dans ce film, on assiste à la banale histoire d’un homme seul qui essaie de s’en sortir, de se reprendre en main et de
recréer  des liens familiaux ; l’histoire  d’un homme qui cherche à accepter ses erreurs et à se réconcilier avec son passé.

Toutefois, cette fois-ci, le drame ne s’enlise pas (quelle résolution exceptionnelle, mémorable !). La misère, voire le sordide, laisse place au rire. Chaque apparition de Cantona
contrebalance la dureté et apporte un peu de légèreté aux souffrances de Bishop. Emotions fortes garanties. D’ailleurs, le film n’est pas seulement le récit d’un combat ordinaire, c’est aussi un
bel hommage au sieur Cantona et un éloge de l’amitié.

 


3 bonnes raisons d’aller voir Looking for Eric :


♥ L’histoire, belle et touchante (mais où le génialissime Paul Laverty va-t-il chercher toutes ces idées?)
♥ La sagesse de Cantona (vraiment très très drôle)
♥ Enfin un film de Ken Loach qui donne la patate et la banane! (une salle de ciné qui rit de bon cœur et en chœur, je n’avais plus entendu ça depuis Little Miss Sunshine!)

Publicités