Cinéma

Une tragédie irlandaise

Pour lire cet article, vous pouvez écouter cette chanson: “Oro sé do beatha Bhaile”.
Cliquez sur
ce lien puis
cliquez la piste 11 (chanson interprétée par The Dubliners).



The wind
that shakes the barley

Le Vent se lève (en VF)
De Ken Loach
(Royaume-Uni, 2006)
Avec Cillian Murphy, Padraic Delaney, Liam Cunningham…

 

1920. Nous sommes en Irlande, en Irlande du Nord. Une région soumise à l’autorité anglaise, une région soumise au prix du sang. Qui accepterait un tel diktat? C’est ainsi que la violence engendre
la violence…

Entre l’armée anglaise et les civils irlandais qui prennent les armes, Damien (aux yeux couleur « bleu d’innocence enfantine »), jeune diplômé de médecine qui ne souhaite qu’exercer son métier.
Après avoir assisté au spectacle de cette guerre « hors-règles », Damien se laissera convaincre par son frère aîné Teddy: il prendra à son tour les armes. Au lieu de guérir, il tuera…Joli
paradoxe pour un médecin au service des autres…N’oublions pas la jolie Sinnead, âme soeur de Damien, dans la Résistance également. La guerre laisse-t-elle de la place à un amour naissant? Ne
dit-on pas que l’amour est au coeur du mal?…

Bref, une Irlande du Nord en construction, entrée en guerre pour n’en sortir jamais… Jusqu’où le patriotisme peut-il conduire? Les idéaux, aussi nobles soient-ils, justifient-il toute cette
violence? Et en même temps, cette violence croissante n’altère-t-elle pas ces idéaux? « Cela en vaut-il la peine? » (c’est la grande interrogation de Damien, et la mienne à présent).

Avant même sa sortie, les critiques ont insisté sur la violence du film. Elles avaient raison. La violence est physique mais surtout psychologique: tout au long du film, on est tendu, comme sous
pression. Les cris des guerriers résonnent dans nos têtes, la violence est montrée telle qu’elle est, crue, froide, les sentiments sont exacerbés par le contexte…C’est dur.

Mais c’est à voir. Absolument.

L’intrigue est classique en soi, on peut aisément deviner les enjeux, mais vous serez habités quelques temps, les images seront gravées dans votre mémoire et la question « pourquoi? » vous
obsédera.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Une tragédie irlandaise »

  1. Un film vraiment magnifique. L’acteur principale (dont j’ai oublié le nom) joue magistralement bien, mais j’en fus pas vraiment surpris vu son interpretation dans « 28 jours plus tard » ou dans
    « batman begins » (le role de l’épouvantail).
    Le film est violent, les images choquent et restent marqué. La musique joue un rôle important aussi, musique vraiment magnifique. Une révolution qui a marqué et marque encore l’Irlande.

Les commentaires sont fermés.