Cinéma

Un mauvais cocktail



MR 73


D’Olivier Marchal
(France, 2008)
Avec Daniel Auteuil, Olivia Bonamy…

Marseille, de nos jours vraisemblablement. D’un côté, un tueur en série sévit et multiplie les victimes. De l’autre, Louis Schneider, un flic totalement désabusé qui noie son malheur dans
l’alcool. D’un côté, un tueur en série en prison s’apprête à sortir pour bonne conduite (liberté conditionnelle). De l’autre, la fille d’une de ses victimes noyée dans son passé survit à
peine.

Mauvais serait l’adjectif qui qualifierait le mieux ce film:

– Le scénario est trop morcelé, dispersé, lacunaire: on a du mal à recomposer les histoires et on ne comprend pas les tenants et les aboutissants de l’histoire. Dur d’entrer dans cette
dernière…

– Les personnages sont froids, distants et ne laissent percer aucune émotion. Le spectateur ne peut même pas s’attacher à Schneider, son personnage ne s’ouvre pas au public (on ne connaît rien de
lui)…Pourtant, Daniel Auteuil joue (comme à son habitude) parfaitement. Quant à Olivia Bonamy, sa coupe de cheveux suffit à discréditer son personnage: pas besoin de porter des cheveux en
pétard décolorés à la punk pour jouer les filles paumées…

– Ce film offre trop de violence gratuite. Tout est violent: les meurtres (évidemment), mais aussi les relations entre flics, entre homme et femme…Est-ce bien nécessaire? Les plus humains de ce
film sont les animaux!

Nul besoin d’en ajouter, ce film ne vaut pas la peine d’être vu.

Si vous souhaitez voir un bon polar, regardez plutôt le 36, quai des Orfèvres du même Olivier Marchal, bien plus réussi que celui-ci (un vrai bon polar, avec les excellents Auteuil et
Depardieu -pas mégalo pour une fois-).

Publicités