Bande dessinée

Souquez fort, moussaillons!



Canoë Bay
Scénario: Tiburce Oger
Dessin et couleurs: Patrick Prugne
Mars 2009, éd. Daniel Maghen

Synopsis

Toile de fond: le « Grand dérangement », épisode douloureux de l’histoire américaine, au cours duquel les anglais déportèrent les habitants de l’Acadie vers leurs colonies de la côte
Atlantique.

Années 1750-1760. Dans les colonies du Nouveau Monde. Les combats entre les forces armées anglaise et française font rage. La présence des Peaux Rouges ne fait qu’attiser davantage les peurs et
les tensions. C’est sous ce climat hostile qu’une jeune femme donne naissance à un petit Jack avant de mourir en couches. L’enfant voyage alors de points d’accueil en familles et trouve
enfin une relative stabilité sur un navire, grâce à Lucky Roberts. Il devient alors moussaillon. Là, les aventures commencent, qui le mèneront de la piraterie à la trappe, des océans à la terre
indienne, du soleil antillais à l’hiver canadien.

Mon avis
Le scénario repose sur quelques facilités: Jack est l’héritier du fameux pirate Rackam, il est protégé  par un pirate au grand coeur, il trouve sans le chercher un trésor… Dès les
premières pages, on devine, on dénoue sans mal les noeuds de l’histoire. Mais, au final, cette dernière fonctionne bien et on a plaisir à la lire. Qui aime les grandes aventures, les pirates et
le Nouveau Monde trouvera son compte (et son conte, pourrais-je aussi dire)!
Par ailleurs, je crois que le plaisir de cette lecture tient surtout au dessin, assez incroyable, stupéfiant de beauté! On en a plein des les mirettes… Contemplez simplement la couverture, rien
qu’elle vaut le détour! Tout est réalisé à l’aquarelle et cela rend le dessin plus authentique, plus vivant, en somme plus riche que les mises en couleur Photoshop. Avec l’aquarelle, pas de
retour en arrière possible, chaque dessin devient une recherche, un travail unique et donne « ces impressions d’inachevé » (dixit Prugne).
Enfin, cette BD est signée Oger et Prugne, deux noms gages de grande qualité (tout du moins pour moi). Tiburce Oger est une figure majeure de la Fantasy actuelle (en BD) et je vous conseille de
lire l’épique série Gorn (magnifique, tant l’histoire que le dessin -tout à la gouache-).

En bref
Deux grands noms de la BD signent une belle fresque historique et visuelle, au cours de laquelle on suit avec grand plaisir les aventures de Jack, sur terre et
sur mer.

Un autre aperçu du talent de Prugne
(planche 1)


Publicités

8 réflexions au sujet de « Souquez fort, moussaillons! »

  1. Sur la planche que tu nous offres, les dessins sont vraiment très beaux ! Je ne m’y connais pas trop en BD, à part les grands classiques bien sûr…

  2. Je suis ravie de découvrir ton avis plus que positif. cette album fait de mes prochaines lectures. J’ai hâte de m’y plonger. Chez le même éditeur, j’ai dévoré deux autres BD, Ewen et Apocalypse.

  3. Tu as bien fait d’ajouter de la couleur ! Trois fautes d’orthographe à la suite dans mon com’ précédent, il est évident que je ne vois plus très clair, ma pauvre dame !!!

Les commentaires sont fermés.