Poésie

A la lumière d'hiver…

Le dimanche, c’est poésie!
Aujourd’hui, je passe la  parole à Philippe Jaccottet, poète de notre monde, homme de Lettres à Grignan…
Une petite « leçon » de vie…


8

Déchire ces ombres enfin comme chiffons,
vêtu de loques, faux mendiant, coureur de linceuls:
singer la mort à distance est vergogne,
avoir peur quand il y aura lieu suffit. A présent,
habille-toi d’une fourrure de soleil et sors
comme un chasseur contre le vent, franchis
comme une eau fraîche et rapide ta vie.

Si tu avais moins peur,
tu ne ferais plus d’ombre sur tes pas.

« Parler », in Chants d’en-bas, Philippe Jaccottet (1977)
Publicités

8 réflexions au sujet de « A la lumière d'hiver… »

  1. Une découverte également pour moi, je trouve le thème très fort et ces deux derniers vers :
    Si tu avais moins peur,
    tu ne ferais plus d’ombre sur tes pas.

    Alors là !!! j’applaudis.

  2. Une découverte également pour moi, je trouve le thème très fort et ces deux derniers vers :
    Si tu avais moins peur,
    tu ne ferais plus d’ombre sur tes pas.

    Alors là !!! j’applaudis.

Les commentaires sont fermés.