Bande dessinée

Des histoires de coeur(s)…

Et une nouvelle découverte BD, une!
Aujourd’hui, je vais vous présenter une BD de Cyril Pedrosa. Cet auteur peut vous sembler « familier »: le très bon Ring Circus, les Auto bio ou encore le très beau Trois ombres, c’est lui! Il a déjà
du « lourd » à son actif…



Les Coeurs solitaires
Scénario, dessin: Cyril Pedrosa
Couleurs: Walter
Janvier 2006
Ed. Dupuis, Coll. Expresso

Résumé
Jean-Paul, la trentaine, célibataire, commence à suffoquer. Même son jogging au bord du lac ne l’aère plus suffisamment. Même ses fantasmes ne l’égayent plus. Le problème, il l’a déjà
identifié: le décès de son père et ses conséquences: sa mère le surcouve, l’entreprise familiale est lourde pour ses frêles épaules. Jean-Paul pourrait parler à sa mère mais il se laisse dominer
par le caractère écrasant de celle-ci, si bien que plutôt que de l’affronter, il fuit. Il fuit et se retrouve sur une croisière, un peu particulière: un coeur solitaire parmi tant d’autres coeurs
solitaires…

Mon avis
Une belle découverte! Assurément!
Encore une fois, l’histoire est à la hauteur du graphisme, et vice-versa. Tout d’abord, l’histoire repose essentiellement sur les émotions et les états d’âme, les crises existentielles. Et
pour le sujet peu évident qu’est la crise d’identité (qui suis-je? je n’aime pas ma vie, je voudrais être quelqu’un d’autre, etc), Pedros s’en sort bien: il aborde ce sujet avec délicatesse
(presque) et humour, il donne la parole à chacun des personnages (tantôt graves, tantôt loufiques), sans jamais juger personne (impossible de diaboliser la mère par exemple). De même, son dessin
s’accorde parfaitement aux silences, aux émois: le trait se déforme, se tord, se courbe, toujours « calqué » sur la musique, les rêves ou les cauchemars des personnages. Et tout fonctionne, c’est
beau, touchant.

A l’heure actuelle, seul un tome a été publié. Et ne confondez pas Les Coeurs solitaires avec Les Coeurs boudinésde
Krassinsky, ces excellentes histoires sucrées-salées de femmes…

Un a perçu des deux premières planches:


 

Publicités

9 réflexions au sujet de « Des histoires de coeur(s)… »

  1. Je viens de découvrir ton blog et je dois dire que je suis étonnée de la sélection de livres dont tu parles. J’ai beaucoup aimé les Trois ombres et je lirais bien celle ci, ainsi que le Désespoir du Singe.
    A bientôt

  2. Alors Marie, aurons-nous le plaisir de vous compter au nombre des contributeurs du top bd des blogueurs? Au vu de ce blog, il y a matière à…. ^^

  3. Je crois que je vais courir à la librairie ce matin… (le prix me freinera peut-être, comme souvent avec les BD). Le sujet m’intéresse bien et j’avais beaucoup apprécié 3 Ombres (j’avais fait un billet sur mon blog). Par contre le graphisme a l’air totalement différent dans cette BD.

  4. Toutes les notes comptent. Si plein de gens participent, plus de titres sont susceptibles d’intégrer le classement. Et au pire, ça te fait un lien depuis chez moi… ^^

  5. En réponse à ton commentaire ci dessus du 15 septembre; je suis étonnée par tes livres qui me correspondent beaucoup.
    Sinon, « les coeurs boudinés », je les ai lu et j’aime beaucoup, particulièrement le tome 1.

Les commentaires sont fermés.