Bande dessinée

Où le regard ne porte pas …

Voilà quelques temps que je n’ai pas sorti de trésors de ma malle…
A l’occasion de la sortie d’une intégrale, je vais écrire quelques mots au sujet d’une série qui m’a littéralement enthousiasmée… Le titre a lui seul est une invitation au voyage.
Laissez-vous porter…

# 6 – La Malle aux trésors


Où le regard ne porte pas …

Scénario – Abolin & Pont

Dessin – Pont

Editions Dargaud, Coll. Long Courrier – 2004
2 tomes

Coup de coeur !

Résumé
Au début du siècle, une famille anglaise s’installe dans un village de pêcheurs en Italie. Le père entreprend d’industrialiser le petit port malgré l’hostilité des villageois; tandis que William, le fils aîné, se lie d’amitié avec Paolo, Nino et Lisa. Les quatre enfants se retrouvent régulièrement et font les quatre cents coups. Mais la beauté des lieux et l’innocence des enfants ne suffisent pas à annihiler la bêtise des grands, les préjugés, les jalousies. L’amitié des enfants sera, une nouvelle fois, le pantin du destin…

Mon avis
Où le regard ne porte pas…, dès les premières pages, emporte le lecteur: les paysages paradisiaques font rêver, les enfants jouent innocemment. On baigne avec plaisir dans cet univers ensoleillé. Néanmoins, on sent peu à peu les drames se tisser puis se jouer. La tension s’installe, le mystère également. L’amitié qui lie les enfants n’est pas une « simple » amitié, leurs liens sont beaucoup plus forts: le Destin est là qui se joue d’eux, qui les tisse, les noue et les dénoue à sa guise. Le voyage italien se transforme alors en voyage dans le temps, dans les déserts, dans les jungles…
Quant au graphisme, il est tout en souplesse, en expression(s). A chaque case, le regard circule parfaitement, construit l’histoire et s’évade…

En bref: Abolin & Pont, l’alliance parfaite, signent une belle série: récit d’initiation et du Destin, voyage poétique et temporel. C’est beau et on en redemanderait…

NB: Les amateurs de BD connaissent peut-être les auteurs, Abolin & Pont. La paire a déjà créé
Totale Maîtrise, une BD humoristique sur les sports de glisse… Cette fois-là, le dessinateur, c’était Abolin (qui fait de super dédicaces! Merci!). De même, peut-être connaissez-vous Kucek ou La Honte (Ces p’tits riens qui…).
Vers le blog, 100% surf & BD, d’Abolin.

Aperçu – Quelques planches:


Publicités

21 réflexions au sujet de « Où le regard ne porte pas … »

  1. tu m’as donné envie 🙂
    en plus il y a un moment que je n’ai pas lu de BD.
    affaire à suivre, je vais en parler au père noel 😉

  2. J’avais beaucoup aimé également mais je n’avais pas fait de billet dessus. Je crois qu’il existe un 2ème tome non?!

  3. oui, moi aussi j’avais complètement plongé dans cette lecture et j’ai rapidement eu envie d’en parler quand j’ai ouvert mon blog… il n’y a pas tant de temps que ça

Les commentaires sont fermés.