Cinéma

Choisis ton Avatar, je te dirai qui tu es…

Annoncé depuis des mois (comme le projet de toute une vie), encensé par les critiques, enthousiasmant littéralement le public, le travail titanesque piloté par James Cameron semble
rencontrer un franc succès… J’étais donc particulièrement curieuse et impatiente de voir enfin cet
Avatar!

avatar.jpgAvatar
De James Cameron

Avec Sam Worthington, Zoe Saldana, Sigourney Weaver, Stephen Lang, Michelle Rodriguez…
Etats-Unis, 2009
Durée: 2h40

notation_etoiles_4.jpg

Synopsis

Appelé par le gouvernement pour remplacer son défunt frère, Jake Sully est envoyé sur la planète Pandora. Là-bas, il doit participer à une mission scientifique encadrée par la
pétulante Grace Augustine: entrer en contact avec les Na’vi, la population autochtone. Pour cela, les scientifiques ont créé des avatars à l’image des Na’vis en combinant les gênes
indigènes et les gênes humains. Ainsi, Jake va « donner vie » à l’avatar de son frère en liant son esprit à la créature et découvrir ainsi un nouveau monde… une nouvelle vie.

Avis (attention, les lignes qui suivent dévoilent tout ou partie de
l’histoire!)

Il suffit de voir la bande-annonce pour deviner toute l’histoire (ou, tout du moins, une bonne partie). Contrairement à ce qu’annonçait Libération dans un article, le scénario n’est pas
si original… Certes, on se place du côté des « aliens » envahis, mais si on considère ce film d’un point de vue plus « général », cette situation n’est pas rare: nombreux sont les films se plaçant
du côté des opprimés, des colonisés… Car finalement, Avatar repose sur une trame bien classique, du déjà vu et du déjà revu: un guerrier est envoyé pour rencontrer la population
indigène, il rencontre justement une belle indigène sans oublier le « frère ennemi »), il passe des épreuves pour être accepté, il tombe amoureux et se bat finalement contre son ancien camp
(bouh, les méchants capitalistes qui veulent tuer les Schtroumpfs géants pour leur piquer leurs minéraux)… On dirait presque une nouvelle version de Pocahontas! A l’instar
du scénario, les personnages représentent tous des stéréotypes
(du coup les acteurs sont plus que crédibles): le guerrier (pas si bête) courageux et bon, le frère ennemi (mais juste), la
Belle, la scientifique éthique, sans oublier le plus terrible de tous: le général de l’Armée (un véritable Action Man belliqueux et sans neurones).
Voilà, Avatar, c’est un vrai blockbuster de tradition: histoire sans surprises riche en actions et en émotions, personnages convenus. Mais, il faut passer outre:
Avatar, c’est avant tout un divertissement au sens propre.
C’est un film qui, durant 2h40 (qu’on ne voit pas défiler), emporte le spectateur dans un monde Inconnu, absolument
magnifique, véritablement onirique (si on fait abstraction des « robots légos »). Et c’est là qu’est la richesse du film: une planète idéale, des ilôts de nature, des créatures
fabuleuses, et des êtres en harmonie totale et entière avec la Mère Nature. James Cameron et son équipe ont créé, inventé un Monde dans sa totalité: langue, coutumes, arts de vivre, etc…
clairement inspirés des populations Indiennes d’Amérique (Sud et Nord). Et le travail technique/technologique assure vraiment: les humains sont parfaitement intégrés à la 3D (c’est plutôt
ça que l’inverse). A la civilisation « simple », aux croyances premières, se confronte la civilisation moderne et technologique… Et les Humains, en voulant exploiter Pandora, semble ouvrir la
fameuse boîte et salir, détruire la planète avec leurs maux… Bon, encore une fois, le propos peut paraître simpliste (surtout si on songe aux millions déboursés pour sa réalisation):
le retour à la Terre, l’Harmonie d’un côté, l’argent sale et la technologie de l’autre. Mais encore une fois, ce film, c’est du Cinéma, du grand Spectacle et il est à prendre pour ce qu’il
est… Se dessine également une autre interrogation, moderne et qui interpelle: la vie réelle et/contre la vie virtuelle... Et dans Avatar, c’est magique, on peut choisir!

Trois bonnes raisons d’aller voir Avatar:
– du grand spectacle (en 3D): on en prend les mirettes! Et on ne s’ennuie jamais…
– une histoire certes convenue mais efficace, qui se déroule dans un monde magnifique.
– The projet de James Cameron: le rêve de sa vie, une vraie prouesse technologique. Et c’est beau.

Les deux acteurs principaux, avant/après et des photos du tournage:
avatar avant aprèsavatar avant après 02avatar avant après 03avatar tournage

Publicités

29 réflexions au sujet de « Choisis ton Avatar, je te dirai qui tu es… »

  1. Tout le monde en parle en bien mais je suis toujours réticente!(en revanche je ne me lasse pas de la vidéo des cinq petits miines! ^_^ et Petit korrigan aussi!)

  2. Grosmerdo, j’suis assez d’accord avec ton article. Le scénario est relativement simple dans les grandes lignes
    [ATTENTION SPOILER]
    Le gentil guerrier qui passe par des épreuves, tombe amoureux et se bat cotnre son ancien « clan » pour les beaux yeux de la demoiselle. Par contre, tout ce qui entoure le scénario, l’enrobe comme un
    bon gateau :D. Le fait que certains personnage clé meurent sans forcement s’appitoyer sur leur sort. Y a aussi, effectivement, le fait que l’on soit du côté des aliens et non des humains, avec des
    humains, très humains, rien de plus, y a un peuple sur un truc qu’ils convoitent, donc peuple sauvage et à détruire. Tellement vrai. Le monde décrite par James Cameron (le monde humain) semble
    tellemetn chaotique que l’Homme quitte sa planète pour partir chercher des ressources ailleurs, surtout dans un futur relativement proche du notre (2154), cela laisse « réveur » pour l’avenir (je me
    lancerai pas dans le débat écolo ^^). Une partie que j’ai adoré, reste la tite phrase de l’entrepreneur : « On leur a proposé des habits, des écoles… des routes. ils ont voulues de rien de tt ca! »
    Je trouve ca tellement, abbérant, mais si vrai. Avec l’intervention de la nature sur la fin qui prend aussi conscience que l’Homme va la détruire si elle se contente seulement d’observer.
    Pandora, une envie, y aller, le rendu est magnifique, a aucun moment on voit un problème de cohérence entre ce qui est vrai et le virtuel, tout est parfait, coloré (très inspiré des fonds marins),
    hostile, sauvage, naturel en somme. Comme les Na’avi, proche de la nature (néanmoins un chouille censuré XD ), je parlerai pas de la faune et de la flore, de tous ce qui est créé autour.

    [FIN DU SPOILER]

    Un chef d’oeuvre à voir absolument en 3D (pour la 2D on peut plus facilement attendre le bluray et DVD, les TV 3D c’est pas pour tout de suite , c’est encore un peu trop chère :D). Alors oui, un
    budget énorme (500M de $ je crois) mais quand on voit le résultat, on sait OU le budget est parti, contrairement a des navets que l’on peut voir, des films sans interet ou bien encore les suites de
    suites. Surtout que la séance est pas plus cher (sauf cout pour rajouter les lunettes). A voir ^^ (rien que pour pas faire le mouton en suivant la masse « gros budget = pas bien »)

  3. Je partage ton avis. Le scénario est cousu de fil blanc, mais pn s’en fiche, comme tu dis on en prend plein les mirettes et je me suis régalée.

  4. Je suis du même avis, et visiblement je ne suis pas la seule à me dire qu’on devine toute l’histoire rien qu’avec la bande annonce 🙂

  5. Je suis du même avis, et visiblement je ne suis pas la seule à me dire qu’on devine toute l’histoire rien qu’avec la bande annonce 🙂

  6. C’est vrai qu’en 3D, c’est très beau mais je me suis très vite ennuyée. Et quand le film dure 2h40, c’est un problème!

  7. Je vais aller le voir prochainement, j’en ai très envie. Donc je n’ai pas tout lu de ton billet.
    Au passage, j’aime beaucoup ton blog ! 😉

  8. Salut Marie,
    je suis allé voir Avatar et même si la comparaison est évidente, l’expression « schtroumpfs géants » m’a bien fait rire. Je suis d’accord à peu près avec tout. C’est du grand spectacle avec une
    technologie inédite. L’histoire me fait un peu penser aux Dix commandements (toutes proportions gardées !) dans lequel Moïse finit par tourner le dos à son peuple et s’oppose à son frère. Comme tu
    l’écris astucieusement, le thème est éculé.
    Il faut aller voir Avatar car cela aura moins « de gueule » devant son petit écran. C’est un grand film mais pas un très grand.
    Bonne soirée.

  9. Bon j’ai lu très en travers le billet et les commentaires car j’espère trouver la motivation d’y aller un de ces 4… ! En tout cas, les avis semblent malgré tout unanimes !

  10. A ce petit « tourouk mac taou » 😀 un si petit oiseau ! Pour les réfractaires, il faut passer outre votre appréhension ^^ car je rejoins Marie, c’est un film a voir au cinéma comme Titanic à
    l’époque, bcp moins « incroyable » sur un petite TV.

    C’est vrai qu’un scénario plus recherché aurait été encore mieux, avec peut être quelques revirement de situation. Je sais pas trop, on aurait peut être perdu une part du côté « post apo » ou trop
    mis en avant le côté « l’humain a foutu sa planête en l’air et agis comme un con…oops c’est nous les méchants en faite » ^^

  11. Je suis tombée sous le charme de ce film ! D’abord parce que le graphisme est superbe !
    Ensuite parce que ce film, sous son aspect simplissime et gentillet, nous incite finalement à nous poser une foule de questions…

  12. Je suis entièrement d’accord avec toi : l’histoire n’est pas si originale mais on passe un bon moment ! 😉
    Personnellement, j’ai adoré les paysages (les montagnes flottantes) et les animaux très colorés.
    Par contre, j’avais été un peu déçue car tout mon entourage l’ayant vu ils m’en avaient dit tellement de bien que, bon… j’en attendais trop ! 😉

  13. J’étais un peu réticente à aller voir le film ! (genre être mouton en ne voulant pas être mouton finalement…)
    Mais bon tu m’as convaincue de regarder ça de plus près et de peut-être prévoir une séance !
    Je sais que ma grande soeur a bon goût, et quand je suis tes conseils films / lecture je ne suis jamais déçue ! 🙂
    Gros bisous !

  14. Pour répondre a plus haut, c’est même quasiment sur que la plupart des gens, sortant du film, ne se posera pas la question sur l’écologie et ce qu’on est en train de faire. Si au moins, le film
    arrive a réveiller une minorité, ce sera déjà pas mal ^^ (le côté écolo prend le dessus la 😀 )

    J’avoue que le rapprochement avec Pochahontas est ce qui m’a marqué aussi avec une tite touche de « secret of mana » (vieux jeux sur super famicon super nintendo) à cause de l’arbre sacré maître de
    toute vie 😀

  15. Je suis de ton avis : scénario qui n’a rien d’original mais les effets visuels sont magnifiques et nous mènent vraiment dans un autre monde.
    Dans le fond, ce film m’a fait pensé à Danse avec les loups.

  16. je vais finir par succomber à la curiosité ……. on ne parle que de ce film, et tous mes élèves aussi … en ce moment il y a plein de films que j’ai envie d’aller voir !!!!!! ( jane campion
    entre autres, il va falloir choisir, et c’est pas le même genre!!!!!!! )

  17. mon petit commentaire s’est affiché sous le nom de « géraldine  » … bizarrerie de l’informatique ????????

  18. erreur réparée !!!! désolée, géraldine !!!!!!!!! ne tiens pas compte du commentaire !!!!!!!!

  19. Les problèmes soulevés dans ce film ne sensibiliseront peut-être pas tout le monde. Mais le fait de poser régulièrement les questions sur le respect de l’être humain, l’acceptation de la
    différence, et la priorité de toute vie humaine par rapport au fric, ne peut être que bénéfique.

  20. Quant à moi je me suis profondément ennuyée !! ( petit clin d’oeil à ton article sur mon blog ! )

  21. On m’a poussé à aller voir ce film et je dois avouer que maintenant j’en suis fan. Les détraqueurs peuvent en effet reprocher un scénario vu et revu ( notamment dans pochaontas ) et la morale
    écolo. Mais on ne peut être que submerger devant ce décors paradisiaque. Une beauté telle qu’on en tomberait amoureux…

Les commentaires sont fermés.