Poésie

Un soir d'hiver avec Nelligan

Je continue ma découverte de l’oeuvre de Nelligan et je pense profiter de ces dimanches poétiques pour faire un « cycle Nelligan ». Plus je lis ces poèmes et plus je les trouve sombres:
ceux-ci sont habités par la souffrance, la folie, la Mort, les messes funèbres, la Passion…

La photo est d’Antoine Berger, jeune photographe plus que talentueux. Je vous invite à visiter son site, Alpesphoto, un
véritable enchantement pour qui aime les Alpes
. Je n’ai pas pris le temps de lui demander la permission d’utiliser sa photo… J’espère qu’il ne m’en voudra pas, mais je n’ai pas trouvé
meilleure illustration que cette photo pour ce poème…

# 16 – Dimanche poétique

Alpesphoto-2010-01-09-Hiver13.jpgSoir
d’hiver

Ah ! comme la neige a neigé !
Ma vitre est un jardin de givre.

Ah ! comme la neige a neigé !

Qu’est-ce que le spasme de vivre

A la douleur que j’ai, que j’ai !

 

 

Tous les étangs gisent gelés,
Mon âme est noire : Où vis-je ? où vais-je ?
Tous ses espoirs gisent gelés;
Je suis la nouvelle Norvège
D’où les blonds ciels s’en sont allés.

 

Pleurez, oiseaux de février,
Au sinistre frisson des choses,
Pleurez, oiseaux de février,
Pleurez mes pleurs, pleurez mes roses,
Aux branches du genévrier.


Ah ! comme la neige a neigé !


Ma vitre est un jardin de givre.
Ah ! comme la neige a neigé !
Qu’est-ce que le spasme de vivre
A tout l’ennui que j’ai, que j’ai !…

Emile Nelligan, Poésies, Le Jardin de l’enfance (1896-1899)


Poursuivez votre voyage poétique en rendant visite à: Celsmoon. Edelwe, Mango, Emmyne, Paradoxale, Chrestomanci, LaurenceAnkya, Herisson08 ,Anjelica , Schneeweiss , George, Uhbnji, **Fleur**… Sur le blog de Celsmoon, vous trouverez la liste complète des « voyages
poétiques »…

Publicités

6 réflexions au sujet de « Un soir d'hiver avec Nelligan »

Les commentaires sont fermés.