Littérature jeunesse

Alyson Noël place ses Eternels sur la voie de la Fascination

Séduite par la saga Fascination, plongée dans le fantastique, j’ai voulu découvrir d’autres romans qui font frémir, trembler les ados, comme celui-là. De fil en aiguilles, c’est ainsi qu’Eternels s’est trouvé dans mes mains…
Eternels, Fascination, ou comment une ado ordinaire quitte son cocon pour un ailleurs, proche de l’inconnu, devient extraordinaire grâce un amour extraordinaire dans un monde pas si ordinaire avec des gens non moins extraordinaires! 😉

eternels-tome-1-evermore-alyson-noel.jpgEternels

Tome 1: Evermore

Alyson Noël

Titre orig.: The Immortals
Michel Lafon, 2009

notation_etoiles_3.jpg

Résumé

Ever n’est plus une adolescente comme les autres. Un accident de voiture a tué ses parents, sa soeur et son chien. Elle seule a survécu. Après plusieurs mois en convalescence, elle rejoint sa tante en Californie et reprend le lycée. Difficilement… Car en sortant du coma, Ever s’est découvert de nouvelles capacités pour le moins étranges elle est extralucide, autrement dit elle voit les auras, elle lit les pensées… Don ou malédiction? Quoiqu’il en soit c’est un fardeau. Jusqu’au jour où le beau Damen débarque au lycée… Lui seul, par sa présence, apaise le tumulte des pensées et des couleurs...

Avis

Difficile de se dire qu’on ne relit pas Fascination! Les similitudes jalonnent tout le roman… Ou bien sont-ce les nouveaux ingrédients indispensables d’un roman jeunesse à succès!
The Immortals en est déjà au 4ème tome outre-atlantique!
Bref…
Tout d’abord, on retrouve le couple « maudit »: la mortelle et l’immortel, couple qui évidemment ne peut vivre, réaliser son amour que dans une mort (enfin, un au-delà dans notre monde, c’est rassurant!). A l’instar d’Edward, Damen incarne l’homme parfait, ténébreux, mystérieux, fascinant mais « dangereux », sombre. Tout comme Edward, il a de l’allure et toutes les filles (et femmes!) sont sous son charme (et celui de sa belle voiture)… Encore une fois, il est cultivé, poli, courtois… Bref, l’homme parfait, sorti tout droit du XIXe siècle (Edward et Damen -bien moins cependant- semblent porter en eux quelques aspects du Romantisme, du Gothique, etc). A croire que de nos jours, le XIXe siècle, c’est tendance !!!
En revanche, Ever se distingue de Bella. Alors que la seconde est une ado ordinaire (souvenons-nous de son portrait: cuisses molles, voire flasques, peau pâle, cheveux fins et sans volume, etc), la première est une vraie bombe: jolie blonde toute en formes, ex- pom-pom girl, ex- coqueluche du lycée, etc. Mais, mais, mais… Ever, on l’aime bien! Parce que quand on la rencontre, elle se cache sous des pulls informes à capuche, elle ne se maquille plus et traîne presque seule au lycée… Et elle souffre, vraiment. Elle est « seule »… (Mais, comme dans Fascination, ça coince à un moment donné: pour « garder » l’homme qu’elles aiment, Bella et Ever (re)deviennent super belles! Assez discutable comme vision de la femme et des relations à l’homme… –> Autre débat.)
Autre point commun: au début de chacun des romans, on apprend que les personnages lisent (et AIMENT) Les Hauts de Hurlevent Avec une telle promotion, les descendants d’Emily Brontë n’auront plus besoin de travailler. Bref, le tempérament obscur d’Heathcliff se retrouve chez Edward, chez Damen également… L’impossible amour, les tourments, la jalousie, l’âme blessée, bla bla bla…
Et comme dans toute saga qui se respecte, des opposants viennent contrecarrer les plans amoureux des deux héros! Incarné à nouveau par une femme rousse, très belle, et machiavélique (cela va sans dire)… Grande question (déjà lue): Ever et Damen pourront-ils concrétiser leur amour? Suspense…
De même, les « troubles » de l’adolescence ont la part belle: quête de soi, expériences et interdits comme l’alcool…
Enfin, à la différence de Fascination (quoique…), Eternels me semble assez superficiel, pas toujours « bien écrit »: Ever et son ipod par-ci, Ever et son ipod par-là… Sans oublier quelques-unes de ses « réflexions »: « Ce garçon est vraiment incroyable: il a toujours un maillot de bain dans son coffre de voiture. » Hum, hum…

Après tout ça, vous devez peut-être vous interroger sur la qualité de ce roman…
Malgré cette impression de « déjà lu », malgré le côté superficiel, je l’ai lu d’une traite. C’est facile à lire et on se laisse prendre par l’histoire. Et même si on ne s’attache pas vraiment aux personnages, on a du plaisir à voir Ever se « rouvrir » au monde, découvrir les premiers émois amoureux… Damen et ses cheveux longs…
Autre intérêt: pas de vampire! La dimension fantastique est toujours là, le symbolisme aussi. Cette fois, on découvre le monde des auras, des fleurs (et leur langage) et de l’EMI (expérience de mort imminente)… Des mondes doux, oniriques et beaux, rassurants… Ever submergée de tulipes, quelle belle déclaration d’amour!  En fait, la Mort n’a plus de raison de faire peur… Espérons que les tomes suivants nous en apprennent un peu plus!
Par ailleurs, deux personnages secondaires sont « remarquables » et apportent un souffle émouvant au roman: la tante et la petite soeur. La première, aussi seule qu’Ever sinon plus, essaie de construire un semblant de bonheur, d’aider sa nièce du mieux qu’elle peut, malgré ses maladresses… La seconde, fantôme errant, triste figure d’une enfance brisée, tente elle aussi d’aider sa soeur à ne plus survivre mais à « vivre », tout simplement…

En bref
Il faut admettre que ce roman souffre de nombreuses comparaisons avec Fascination… De quoi écrire de nombreuses pages (ce billet est déjà trop long)!
Et même si ce premier tome ne laisse pas un grand souvenir (la romance des deux personnages manquent d’intensité et les personnages de charisme, le fantastique est encore « superficiel »…), il constitue une lecture facile, une « lecture plaisir »… (très bien pour les ados!)
Si j’en ai l’occasion, je lirai la suite, peut-être donnera-t-elle plus « d’épaisseur » à l’histoire.

La publication du tome 2, Lune bleue, est prévue pour le 4 mars.
Site d’Alyson Noël et de sa saga.

Publicités

20 réflexions au sujet de « Alyson Noël place ses Eternels sur la voie de la Fascination »

  1. S’il n’y a pas de vampire, alors peut-être que je me laisserai tenter…
    Mais je reste assez septique sur ces séries, et pourtant j’aime le fantastique !

  2. Le second tome est meilleur. En revanche, le troisième pêche et je l’ai abandonné en cours de route, il faut d’ailleurs que je le reprenne pour le finir !

  3. Je dois le lire bientôt puisqu’il est dans ma PAL mais l’un des avantages c’est que je ne compare pas les livres entre eux donc je risque d’être un poil moins déçue que toi peut-être.

  4. Je viens à peine de revenir d’une petite visite de chez la Fnac et de chez Cultura et je suis heureuse d’apprendre que j’ai bien fait de ne pas succomber pour ce roman-là. D’ailleurs, en ce moment,
    j’ai remarqué qu’il y avait pleins de titres de ce type qui surfaient sur la vague Twilight sans toute fois donner dans le vampirisme sauf un : Marquée. Dans les derniers en date, il y a aussi : 16
    Lunes et Ne jamais tomber amoureuse. Et bientôt :Hush Hush.
    Gageons que bientôt les anges seront les prochains à faire parler d’eux.

  5. Ma soeur l’a lu il y a quelques semaines et elle avait bien aimé. Moi j’ai bien aimé la saga Twilight, même ADORE mais je ne suis pas trop attirée par ces romans issus de la même veine…
    Au fait, je ne sais pas si tu as vu que je t’avais répondu sur mon blog, la lecture commune d’Emma est prévue pour le 20 février. Voilà 🙂
    A bientôt

  6. Je le note dans un coin pour plus tard peut-être. J’avoue que, pour le moment, j’en ai un peu marre de tout ces romans à la mode, tous basés sur la même formule. :-/

  7. oui bronte est vraiment très appréciée chez les anglosaxons! dans beaucoup de roman l’auteur fait des références, un peu comme proust chez nous?! malgré de nombreuses ressemblances avec d’autres
    romans vampiriques j’avais bien aimé quand même. j’ai d’ailleurs le tome 2 en v o qui m’attend sur ma PAL mais l’aurais je lu avant le 4 mars?

  8. lol j’ai lu ton billet et j’ai adoré la tonalité que tu emploies!! c’est vraiment drôle mais je dirais assez pathétique toutes ces copies de Twilight! je viens de regarder le premier épisode de
    Vampire’s diary et même topo! Les hauts de Hurlevent et le XIXe siècle ne sont plus ce qu’ils étaient!

  9. moi j ai lue le tome 1 & 2 est j ai bien aimer meme ador mais je trouve que l histoire se rept dans le tome 1 de eternel elle découvre que damen est imortl est dans twilight bella découvre q edward est un vampire ou encore dans le tome 2 il y a beaucoup de resbl .est puis c est pas pq il y a un livre (est film qui a carton dans le monde) qui est sortie qu on doit forcement tous sortir sur les vampire nn? en tous cas c est un bon livre @+

  10. Hop 🙂 bon voilà moi je suis au 3e tomes d’éternels ,
    Je ne pensé pas qu’il était bien , j’hésitai énormément et eu peur de tombé sur la copie de twilight
    que je n’apprécie pas du tout d’ailleurs , et bien éternel c’est wouha ! Sensationnel , j’en suis totalement sous le charme je ne peu plus m’en passé !!! J’en suis devenue accro
    Je vous le recommande vraiment !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s