Littérature

Emma, ou l'autre côté de Jane Austen

Quand le RAT a eu lieu, j’étais encore dans ma phase « Austen » (preuve ici ou ).


Emma

Jane Austen

1ère publication: 1815
Ed. 10/18, Coll. Domaine étranger (2009)


En quelques mots
Jeune fille vive et belle, un brin effrontée et sûre d’elle, Emma Woodhoose s’est tout naturellement imposée dans la bonne société d’Highbury. Elle pense percer le cœur des hommes et prend un malin plaisir à « unir » demoiselles et gentlemen. Aussi, lorsque sa nourrice se marie à son tour, Emma se sent bien seule et n’a alors de cesse de trouver une nouvelle cible. Harriet sera sa protégée. Miss Woodhoose entreprend même de l’éduquer, ignorant les réprimandes de Mister Knightley… A trop vouloir s’occuper de la vie des autres, Emma s’oublie…

Trois bonnes raisons de lire Emma
Jane Austen dépeint la bonne société anglaise, principalement les mondanités et la « lutte » des classes: les bonnes mœurs sont épinglées et les absurdités des comportements bourgeois sont dénoncées pour être mieux corrigées. Les mariages « hors classe » ne plaisaient guère à la bonne bourgeoisie… Quel manque de romantisme! Mais n’est-ce pas toujours d’actualité?
Des histoires d’amour! On ne s’en lasse pas… Des amours secrètes, déçues, déclarées, passionnelles, heureuses… Elles occupent tout le roman et, bien qu’elles soient souvent prévisibles, elles restent plaisantes à lire.
Les personnages attirent la sympathie, en particulier le solitaire Mister Knightley… Quant à Emma qui cristallise tout autour d’elle (famille et mondains), c’est un personnage qui ne ressemble en rien aux Lizzie, Marianne ou Jane. Emma, au contraire, est fière et imbue d’elle-même. Elle passe tellement de temps à soigner son égo qu’elle en est parfois agaçante, au point de souhaiter lui mettre une claque! Pourtant, au fil du texte, elle finit par devenir pitoyable: elle vit tant dans le paraître, qu’elle oublie d’être… Emma plaît aussi par son côté provocateur: jeune fille bien née, elle refuse de se marier et veut rester indépendante.


Pour découvrir d’autres avis sur Emma et son petit monde très fermé, rendez-vous chez BOB.
Cette lecture constitue ma contribution au défi « J’aime les Classiques » du mois de mars.

Publicités

40 réflexions au sujet de « Emma, ou l'autre côté de Jane Austen »

  1. J’ai bien envie de commencer avec ce titre- là de Jane Austen.
    (Je suis en retard …j’ai encore ton livre sur les bibliothèques, je vais essayer de le lire pour la semaine prochaine!)Bises.

    1. Si tu le souhaites, je te fais voyager Emma
      Quant à l’autre, prends ton temps! Je n’en ai pas besoin et s’il doit encore voyager, rien ne presse!

  2. Dire que je n’ai jamais lu Jane Austen ! Ce livre ne me tentait pas des masses (surtout pour les hisoires d’amooouuur)… jusqu’à ce que je lise la toute fin de ton billet : une jeune femme provocatrice et indépendante ? Mais ça peut vraiment me plaire en fait !!

    1. J’ai trouvé ce roman assez différent des autres de Jane Austen. Emma a un sale caractère! Mais elle évolue… Cela dit, c’est un roman qui parle d’amouuuuuuuur! 😉

    1. Si tu voyais la mienne… Elle n’est pas si grande mais elle varie sans cesse… Et certains livres attendent leur tour depuis bientôt un an! Oups… 😉

  3. Je le relirai bien! Je mettrai mon papier du défi mercredi prochain, Les Cinq Cents Millions de la Bégum de Jules Verne, publié en 1879 dans la « Bibliothèque d’éducation et de récréation » de Jules Hetzel, éditeur attitré de Verne. J’aurais aimé trouvé le roman original de Paschal Grousset, dont il s’est inspiré…

    1. J’ai commencé par Orgueil et préjugés et j’ai tellement aimé cette lecture qu’elle m’a donné envie d’en découvrir d’autres… A l’instant, j’ai 4 Jane Austen à mon actif et tous ont des similitudes. Je ne sais pas s’il l’un des titres prime sur les autres…
      Cela dit, les deux « monuments » de son oeuvre sont O&P et Raison et sentiments. Peut-être peux-tu commencer par ceux-là… ?

  4. Je commence à regretter de ne pas m’être inscrite au challenge 🙂
    Mais j’avais longtemps hésité…
    Il faudra quand même que je lise Emma, je suis sûre que ça me plairait !

  5. J’ai vu le film… et j’ai détesté Emma!!! Du coup, j’hésite pas mal à lire ce roman. Je préfèrerai pour ma prochaine lecture Austenienne NOrthanger Abbey ou la relecture de Raisons et sentiments.

  6. J’ai eu le même sentiment que toi en lisant « Emma » de Jane Austen, Marie L. Je lui aurais bien mis une bonne fessée pour calmer ses ardeurs à vouloir tout commander, régenter, organiser … Au début, je l’ai presque détestée, espérant même qu’il lui arrive une bonne leçon de la vie. Mais petit à petit, j’ai compris que c’était un être qui ne cherchait qu’à se faire apprécier à tout prix et à éviter la solitude … Au final, un roman très fin et très abouti qui m’a permis de faire connaissance avec le style de Jan Austen et que je vais continuer d’explorer !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s