Phrase du jour

A propos des femmes… – Partie 1

Après un savoureux petit extrait de Maupassant, j’ai bien envie de poursuivre la citation du jeudi sur la même thématique. A savoir: la gent féminine.

Commençons par l’une des œuvres fondatrices de notre société (française, voire européenne ou même occidentale): la Bible.
Le but n’est pas de lancer une polémique (quoique ça pourrait être intéressant), encore moins de blesser ou provoquer les Croyants. Toujours est-il que la Bible a été utilisée, à bon ou à mauvais escient. Inutile de refaire l’Histoire. Cela dit, elle permet d’éclairer la condition féminine…

Eve, par Anna Lea Merritt (Etats-Unis, 1844-1930)

Quelques extraits:

La création de la femme – La Genèse, chapitre 2, 18-24

18 – L’Éternel Dieu dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je lui ferai une aide semblable à lui.
19 – L’Éternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l’homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l’homme.
20 – Et l’homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs ; mais, pour l’homme, il ne trouva point d’aide semblable à lui.
21 – Alors l’Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit ; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place.
22 – L’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme.
23 – Et l’homme dit : Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! on l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme.
24 – C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.

On pourrait facilement mal interpréter la Bible. Et si on tape « place femme Bible » dans un moteur de recherche, on peut tomber sur des pages qui n’hésitent pas à biaiser le message. Ainsi, on diminue la femme à l’animal de compagnie de l’homme, ou encore, on ne garde des paroles de Pierre qu’une partie, comme celle-ci: « Femmes, soyez de mêmes soumises à vos maris » (3,1), qui sortie du contexte fait dresser les cheveux sur la tête. En réalité, ce n’est pas ce que Pierre a voulu dire. Ses paroles sont les suivantes:

3.1, 3.2 – Femmes, soyez de mêmes soumises à vos maris, afin que, si quelques-uns n’obéissent point à la parole, ils soient gagnés sans parole par la conduite de leurs femmes, en voyant votre manière de vivre chaste et réservée.

Ou encore:

3.3, 3.4 – Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d’or, ou les habits qu’on revêt, mais la parure intérieure et cachée dans le coeur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu.

On adhère ou pas, mais, même si la femme se doit d’être silencieuse ou soumise, elle n’est pas pour autant considérée comme un chiffon sale de la maison.

"Remodelage créatif" de Playmobil "qui sert les intérêts de l'art et de la religion", par le révérend Markus Bomhard (Allemagne, 2009)

En revanche, les écrits de Timothée semblent plus sévères à l’égard de la femme:

2.11 – Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission.
2.12 – Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence.
2.13 – Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite;
2.14 – et ce n’est pas Adam qui a été séduit, c’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression.
2.15 – Elle sera néanmoins sauvée en devenant mère, si elle persévère avec modestie dans la foi, dans la charité, et dans la sainteté.

Ce pourrait être un billet sans fin… Mais, il faut bien le conclure.

Le jeudi, c’est citation est initié par Chiffonnette.

Publicités

14 réflexions au sujet de « A propos des femmes… – Partie 1 »

  1. Ton billet est vraiment intéressant, c’est un sujet que je trouve passionnant. Dans le même thème, il y a le mythe de Lilith : première femme d’Adam, sûre d’elle, celle qui dit « non » et qui devient … un démon.

    1. Lilith est d’ailleurs, me semble-t-il, l’une des premières « sorcières », ces femmes qui s’affranchissent des hommes et de leur tutelle. Oui, je trouve ce sujet passionnant, tant de choses se recoupent…
      Il me semble aussi que l’existence de Lilith comme première femme d’Adam est souvent contestée… Serait-ce gênant? Un sujet sans fin…

  2. Un sujet important. Sans oublier la chasse aux sorcières : combien de sorcières mortes sur le bucher pour de sorciers ? La femme et le démon… trop souvent associés.

  3. Et bien dis donc, tu es parti sur un vaste sujet qui depuis la nuit des temps en fait tomber de l’encre. Ce n’est pas une critique, je dirai que c’est une constatation. La femme dans la religion est considérée comme impure, inférieur à l’homme et j’en passe. Il n’y a que le poète pour mettre le femme à sa juste place: « la femme est l’avenir de l’homme » Aragon

  4. Même laissées dans leur contexte, ces phrases me hérissent ma sensibilité de féministe ! Et après, certains me demandent pourquoi je suis athée primaire !!!!!! 😉

  5. Bon je ne suis pas féministe mais heureusement que la société a évolué (enfin pas partout…) et que même chez les croyants de la Bible, les femmes ont gagné en liberté 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s