Bande dessinée·Littérature

Juke books de l'été – Les Joséphine ouvrent la danse…

Depuis quelques mois, j’écris peu… mais je lis beaucoup. Quelques notes de lecture, en vrac.

Joséphine

Tome 1

Pénélope Bagieu

(Livre de poche, 2010, petit format)
(Ed. Gawsewitch, 2008, grand format)

Trois bonnes raisons de lire Joséphine:
Joséphine cristallise une bonne partie des complexes féminins et nous fait rire: ces petits riens qui gâchent la vie font peut-être notre charme? Sans être un archétype, Joséphine est ordinaire, c’est un peu toutes les femmes, et chaque lectrice s’y retrouvera à un moment donné. D’ailleurs, Pénélope Bagieu l’a dit à Muze: « Je dessine quelqu’un qui me ressemble ou qui évoque mes copines. »
Cette BD est aussi une somme du quotidien: des anecdotes, des situations banales comme le retour de vacances, la machine à café, ou Maman au bout du fil… Nul doute que chaque lectrice, à nouveau, s’y retrouvera! Nul doute que ces situations cocasses, drôle sou agaçantes, vous feront sourire.
Le dessin, simple, minimaliste, et toujours expressif, porte l’humour tout autant que les dialogues, également vifs et directs. Bien vu, bien pensé.
En bref: une bonne dose d’humour pour toutes les humeurs!

Quoi de mieux qu’un aperçu en images pour vous faire une idée?
Voici les cinq premières planches de Joséphine.






***

Les Écureuils de Central Park sont tristes le lundi

Katherine Pancol

Ed. Albin Michel, 2010

C’est le troisième tome des aventures de Joséphine, en quête de repères et d’elle-même, mère de deux adolescentes, Hortense et Zoé, également sur le chemin de la vie et de ses innombrables obstacles… Leurs routes et détours croisent Philippe, le beau quadragénaire qui cherche l’Essentiel, Shirley, toujours aux prises de son passé, Gary, toujours à l’épreuve…
Autant de destins que de rêves, de désillusion, de cœurs…

Si vous avez aimé Les Yeux jaunes des crocodiles et La Valse lente des tortues, vous aurez plaisir à retrouver cette fine équipe et de trouver avec eux leurs réponses tant cherchées. Cette fois-ci, la part belle est donnée aux « jeunes » et que de complications! Joséphine est tout de même très présente, très agaçante parfois aussi: toujours en proie à des choix cornéliens, des doutes abyssaux… Du Joséphine tout craché!
Cependant, comme c’est souvent le cas avec les suites de suites de suites, l’histoire s’essouffle: ce troisième tome offre peu de surprises, sinon aucune, aucun rebondissement digne de ce nom. On connaît les personnages, on connaît leur « fonctionnement » et on connaît la plume de l’auteur. En bref, tout est prévisible. Par ailleurs, le « petit bonhomme » et son journal parasitent le roman et n’apportent pas un grand intérêt à l’intrigue.
Au final, malgré une certaine déception (pas d’envoûtement), Les Écureuils sont une lecture agréable et divertissante. Forcément, Joséphine et sa maladresse, on l’aime bien! Les autres aussi, d’ailleurs. Et même si le roman n’a pas la verve des premiers, un souffle d’optimisme égayera le lecteur.

Publicités

28 réflexions au sujet de « Juke books de l'été – Les Joséphine ouvrent la danse… »

  1. j’ai lu les deux premiers tomes, j’ai été assez déçue par le second j’ai quand même acheté le 3ème je devais le lire cet été et puis finalement…. mais je ne désespère pas de le lire !

    1. Le meilleur reste le premier tome, c’est clair! J’avais moins aimé le second, même si je l’ai dévoré… Quant au troisième, on l’oublie vite. Cela dit, c’est une lecture sympathique.

    1. C’est gentil… C’est vrai que ces derniers temps, j’ai peu écrit, je ne sais pas trop pourquoi… J’ai toujours envie, toujours du plaisir, mais je ne veux pas me laisser « engloutir » par le Web. J’ai aussi envie de passer du temps à d’autres choses… Difficile de faire des choix!

  2. Marie,
    je suis allée dans ta bibliothèque pour savoir si tu avais une vie de Maupassant, je ne l’ai pas trouvé, ce qui ne veut pas dire que tu ne l’as pas ?? Je viens de le lire et j’ai aimé, comme j’avais aimé Mme Bovary de Faubert. C’est bon le classique… Claudia

    1. J’aime les Classiques! Ce sont de formidables lectures, tout autant belles qu’intéressantes!
      Et j’adore Maupassant!
      En revanche, j’ai un peu plus de mal avec Flaubert… Il va falloir que je retente l’expérience.

  3. Caricaturale, faisant passer les femmes pour des pouf, sans aucune once d’originalité, j’exècre cet album, et pense le plus grand mal de son auteur. Pire pour son éditeur.

    Non, vraiment, vous valez mieux que ces niaiseries mesdames.

    1. Eh bien, voilà qui est radical. Pourtant, ça ne mange pas de pain et, qu’on le veuille ou non, la Joséphine ressemble à beaucoup de femmes… dans ses désirs, ses rêves, ses côtés compulsifs, les complexes, etc. Je ne trouve pas que les femmes de cette BD soient assimilées à des poufs… Sinon, elles ne m’auraient pas plu!
      La question de l’originalité, c’est autre chose. Évidemment, c’est du déjà-vu, déjà-entendu… Mais ça parle du quotidien…
      Quant à l’auteur. Encore une autre question. Doit-on confondre l’auteur et son œuvre? Pas nécessairement. On peut reconnaître des qualités à un album, sans pour autant apprécier son auteur. Et vice-versa…
      Enfin, je doute que Joséphine ait pour raison d’être d’élever l’esprit… C’est une lecture détente, une lecture sourire… A ne pas prendre au pied de la lettre.

  4. J’ai aussi beaucoup aimé Joséphine de Pénélope Bagieu ! C’est vrai qu’on y retrouve un peu de nous.
    Quand aux Écureuils, j’ai lu les deux premiers de la série, mais j’attends la sortie de celui-ci en poche.

    1. C’est vrai qu’à chaque tome, l’histoire s’essouffle un peu plus… Cela dit, j’avais quand même bien envie de savoir ce qu’il adviendrait des personnages…

  5. Concernant le nouveau titre de Catherine Pancol, je crois que je vais faire l’impasse. J’ai aimé Les yeux jaunes des crocodiles mais je me suis vraiment ennuyée avec La marche lente des tortues. Alors retrouver Joséphine dans un troisième livre…

  6. J’ai préféré le second Joséphine alors tu devais aimer la suite

    Pancol, j’ai été déçu par le second et je ne pense pas vouloir lire le 3ème sauf si mon amie me le prête, finalement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s