Littérature jeunesse

Oh, boy! Panique chez les Morlevent…

En juin dernier, dans mon colis « Swap Happy Face », je découvrais un livre qui me tentait depuis longtemps. Il s’est ajouté à ma P.A.L. (Pile à lire) déjà grande…! Et grâce à l’opération « Découvrons un auteur » lancée par Pimprennelle, ce roman a directement rejoint le haut de la pile! Le principe de cette opération était aussi clair que simple: lire un roman de Marie-Aude Murail au cours du mois de septembre. And I did it!

« L’humour est une déclaration de dignité,
une affirmation de la supériorité de l’homme sur ce qui lui arrive. »
Romain Gary

Oh, boy!

Marie-Aude Murail

Ed. Ecole des Loisirs, Coll. Médium
1ère éd.: 2000

Coup de cœur!

L’histoire, en quelques mots…
C’est l’histoire des petits Morlevent, une fratrie qui a la poisse. Vraiment la poisse. Siméon, 14 ans, Morgane, 8 ans, et Venise,  5 ans, sont orphelins depuis quelques heures. Leur père a disparu, leur mère a décédé. Unis dans la poisse, ils décident un « jurement »: rien ni personne ne pourra jamais les séparer, « les Morlevent ou la mort ». Une assistante sociale les prend en charge et les place dans un foyer en attendant de trouver une famille. Mais c’est sans compter sur la précocité de Siméon qui, ayant déjà potassé les Codes civil et pénal, cherche activement une solution. Son père n’avait-il pas eu des enfants d’un premier mariage? En voilà des surprises et autres déconvenues à venir…

Trois bonnes raisons de lire Oh, boy!:
L’histoire en elle-même suffirait à elle seule: des enfants abandonnés et orphelins, livrés à eux-mêmes, rejetés puis désirés, voilà qui n’est pas un sujet facile. Pourtant, le récit ne bascule à aucun moment dans le mélodrame ou le misérabilisme. Au contraire, l’humour, le décalage instaure une bonne distance. Touchante, drôle et sensible, cette histoire offre au lecteur une belle palettes d’émotions: on passe du rire aux larmes.
L’humour est porté principalement par deux personnages: Siméon et son demi-frère Bart. Le premier est en décalage: à 14 ans, il semble plus adulte que son frère, se prépare à passer son bac et adopte l’attitude d’un stoïcien, d’un Sage. A l’inverse, son frère de plus de dix ans son aîné, lit encore Spirou ou Fripounet et a du mal à contrôler ses émotions… Par un énième coup du sort, ces deux frères seront liés et apprendront à s’accepter, à s’estimer. Par cet énième coup du sort, ils apprendront aussi beaucoup sur eux-mêmes. Au cours de ces mésaventures, ils attirent la sympathie du lecteur, sa compassion également. Les autres personnages, principaux ou secondaires, ont tous ce petit quelque chose qui les rend attachant, ou agaçant parfois, mais toujours terriblement humain.
En fait, à travers ces personnages, on comprend qu’il est inutile de « juger » ou de se fier aux apparences: on apprend à connaître, on apprend à comprendre. Sans trop en dire, ce récit aborde avec délicatesse et humour les sujets sensibles que sont, entre autres, le deuil, la maladie et la mise sous tutelle: à qui confier des enfants?  Choix difficile pour la Juge… Et dans ce récit, on pose aussi la question de l’homosexualité: des filles encore jeunes peuvent-elles grandir auprès d’un couple homosexuel? L’air de rien, ce roman aborde de nombreuses questions d’actualité, tout autant qu’individuelles. Il permet d’ouvrir la discussion, de réfléchir et de dépasser (je l’espère) certains préjugés et a priori non fondés…

A lire, vraiment.

A noter que ce roman a été adapté en 2008 par France Television: On choisit pas ses parents, réalisé par Thierry Binisti avec Flannan Obé, Elisabeth Vitali et Alex Descas.

Publicités

47 réflexions au sujet de « Oh, boy! Panique chez les Morlevent… »

    1. Je n’ai pas vu le téléfilm mais je serais bien curieuse de le voir!
      Quoiqu’il en soit, n’hésite pas pour le livre! C’est un très, très, très beau roman.

  1. Quand je pense à Oh Boy!!je ris toujours car je vois d’ici l’expression du personnage de Barthelemy!! j’ai connu MAM (de son petit nom que je viens de découvrir ici ;)) grâce à Miss Charity, il est magnifique et je te le conseille très chaudement!!

    1. C’est clair! J’imagine bien aussi la mine de Bart!!! C’est aussi pour ça que je suis curieuse de voir le film…
      Miss Charity , on me l’a aussi recommandé l’année dernière et je pense que je me laisserai tenter, entre autres, par ce titre.

  2. Il est superbe en effet 🙂 Je vois que tu es partante pour d’autres titres…
    elle en a écrit tellement que c’est difficile…
    Plus dans ce style je te conseille Simple, papa et maman sont dans un bateau ou la fille du docteur Baudoin.
    Plus policier avec le tueur à la cravate ou la série des Nils Hazard
    Plus historique avec Malo de Lange
    et pour plus petit avec Le hollandais sans peine, un de mes préférés !
    En fait, il faut tous les lire 🙂

    1. Super! Merci Hérisson!!!
      Je note toutes tes recommandations!!!
      Après la phase « vampire », la phase « Jane Austen », la phase « Bottero », je vais entrer dans la phase « MAM »! ^^

  3. Je l’ai lu cet été mais j’ai toujours pas fait mon billet !!!
    En effet c’est un très beau livre qui aborde beaucoup de thèmes difficiles ! MAM s’en sort à merveille !
    Je ne savais pas qu’il y avait eu une adaptation TV ! J’aimerai bien voir ce que cela donne !

  4. C’est drôle, j’ai « billeté » ce roman le mois dernier ! Je suis béate d’admiration devant l’art de Marie-Aude Murail, elle fait partie de les auteurs indispensables !

  5. C’est drôle, j’ai « billeté » ce roman le mois dernier ! Je suis béate d’admiration devant l’art de Marie-Aude Murail, elle fait partie de mes auteurs indispensables !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s