Littérature jeunesse

Aurélie Laflamme, tout feu tout flamme!

Une couverture très girly, un design de journal intime et quelques bons avis lus sur ce bouquin jeunesse… il n’en fallait pas plus pour me séduire!

Le Journal d’Aurélie Laflamme

Tome 1: Extraterrestre… ou presque!

India Desjardins

Ed. Michel Lafon, 2010


L’histoire, en quelques mots…
Aurélie Laflamme vit seule avec sa mère depuis que son père les a quittées pour rejoindre sa planète d’origine. En réalité, c’est une fulgurante embolie pulmonaire qui l’a emporté. Mais la thèse extraterrestre permet à Aurélie d’alléger sa peine, un peu. Tel père, telle fille: Au’ se sent elle-même extraterrestre. A quatorze ans, elle fréquente une école de filles, à l’écart des garçons et de leur mauvaise haleine, et ce, de son plein gré! Normal, c’est bien connu, les garçons ramollissent le cerveau des filles jusqu’à en faire des marshmallows fondus! Autant préserver ses capacités tant que c’est possible. A la compagnie des garçons, Au’ préfère celle de Kat, sa meilleure amie, celle de Miss Magazine et des BD… et, bien sûr, celle de son Journal!

Ce que j’en pense…
Aurélie est une fille sympa! Vraiment sympa. Et très curieuse: elle s’intéresse à beaucoup de choses, s’interroge et apprend déjà à se remettre en question, à aller de l’avant… à tel point que l’on se demande parfois si elle a bien quatorze ans… à moins que ses gênes extraterrestres ne la placent au-dessus des ados « moyens ». Bien évidemment, la vie et ses peines poussent Aurélie sur le chemin de la maturité et de la sagesse et cela rappelle que derrière leur carapace, les adolescents ne sont pas aussi « bêtes » qu’on le dit.
Sympa, curieuse donc, mais aussi drôle, originale, futée et gaffeuse. La jeune fille fait parfois preuve d’un joli sens de la répartie. Aujourd’hui, en classe, [Jocelyne Gagnon, ma prof de maths] a crié: « Il faut suivre la mé-tho-de de tra-vail, sinon vous allez rater le train pour le brevet des collèges! » Et j’ai répondu: « on prendra le bateau. » Très bon aussi le coup des post-it! (Vous comprendrez en lisant le livre!)
A côté de cela, Aurélie se confond avec les autres ados. Ses préoccupations sont bien celles d’une enfant: les disputes futiles entre meilleures amies un jour, meilleurs ennemies le jour suivant. Sans oublier: Miss Magazine, Daniel Radcliff et Les Frères Scott… et l’Amouuuuur. Aaaah, l’adolescence et ses émois!
Au final, Miss Laflamme est un mélange de légèreté et de gravité.
D’ailleurs, le personnage est à l’image du style de l’auteur: parfois complexe, mais jamais lourd, pour une jeune fille de quatorze ans! Pour autant, les billets du personnage s’enchaînent de façon fluide… et à nouveau, légère. Le genre du Journal intime est alors bien choisi: l’alternance des récits, des dialogues, des retours en arrière ôtent tout ennui à la lecture. C’est vivant.
Enfin, les situations rapportées et vécues par la jeune diariste sont elles aussi (encore!) à l’image du personnage. Normal, me direz-vous, puisque l’on adopte son point de vue, et donc, son ressenti… Aurélie narre donc une suite de déboires et quiproquos, déconvenues et rigolades, et autres gaffes… pas toujours réalistes, mais nous ne bouderons pas notre plaisir! Toutefois, derrières ces petites mésaventures du quotidien, à travers ses joies et ses peines, Aurélie apprend surtout à accepter son deuil pour enfin s’ouvrir aux émotions. Un bel et drôle apprentissage… un sourire et de la bonne humeur!

Trois bonnes raisons de lire le premier tome du Journal d’Aurélie Laflamme:
♥ Un personnage vraiment sympathique, drôle, curieux… un as de la gaffe qui plus est!
♥ Un quotidien qui mêle instants graves et légèreté: un quotidien certes banal mais jamais ennuyeux. Aurélie le raconte avec piquant!
♥ Derrière les émois adolescents se révèle un apprentissage particulier: le deuil du père à accepter, l’ouverture aux autres à apprendre.

Après une première étape de franchie, que nous réserve Aurélie sur le point de craquer dans le second tome? J’ai hâte de le découvrir!

Un grand, grand, grand merci à Anissa des éditions Michel Lafon pour ce cadeau.

Publicités

22 réflexions au sujet de « Aurélie Laflamme, tout feu tout flamme! »

    1. Oui, bien sûr que c’est raisonnable! D’autant plus que ça sert ta conscience professionnelle: un livre que tu pourras recommander sans limite aux ados!!! ^^

  1. Je l’ai lu il y a quelques année et je pense que je je n’Étais pas dans un super état parce que je suis l’une de celles qui a le moins aimé, je pense… Faut que je poursuivre la série, juste pour vérifier que je ne suis pas complètement dans les patates!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s