Bande dessinée

Joséphine is back !

Le Livre de poche a la bonne idée de publier de la BD à petit prix! Et je dis: MERCI!
J’avais beaucoup apprécié le premier tome de l’héroïne super ordinaire de Pénélope Bagieu. Je me devais de lire le second opus… Et à présent, j’attends la sortie poche du troisième!

Joséphine
Tome 2 – Même pas mal
Pénélope Bagieu

Ed. Le Livre de poche (2011)
1ère éd.: Jean-Claude Gawsewitch Editeur (2009)

Trois bonnes raisons de lire Joséphine:
Joséphine est pleine de bonnes résolutions: faire du sport, ne pas tomber amoureuse d’un homme marié, etc. Résolutions qu’elle ne tiendra pas, évidemment! Les situations, souvent cocasses et (forcément) réalistes, s’enchaînent et font sourire.
Ce ne sont pas seulement les situations qui font rire (ou sourire), c’est aussi le trait de Pénélope Bagieu. Les dessins sont toujours simples: des traits expressifs, des décors minimalistes, des couleurs unies sans jeu d’ombres ou de lumières… Au final, toute la place est laissée à l’expressivité des personnages: regards, grimaces, gestes, etc. Et ça marche! On « voit » Joséphine outrée ou désespérée.
Enfin, si l’on rit ou sourit, c’est parce qu’on connaît tous une Joséphine. J’oserais même dire qu’on a toutes l’âme d’une Joséphine à un moment donné. Comme elle, on peut parler à son chat pour se sentir moins seule. Comme elle, on peut se décider à faire du sport et finalement dépenser son argent en vêtement sportswear fashion plutôt que de dépenser ses calories. Et surtout, comme elle, on a envie de croire à l’Amouuuur…

Bien évidemment, certains dénigreront Joséphine et je peux les comprendre. C’est sûr, Joséphine ne fait pas partie des « grandes » bandes dessinées (quoique, dans son genre?). On lui reprochera sans doute un côté superficiel, des situations légères et des personnages caricaturaux (et pourtant… bien réalistes!). On lui reprochera un dessin trop simpliste…?
Mais Joséphine est à prendre pour ce qu’elle est: une BD divertissante. Autrement dit, une série qui, par le rire, nous détourne de notre quotidien, de notre réel… (pour finalement s’y voir en miroir?)

Et pour conclure, je vous invite à lire l’entretien de Pénélope Bagieu pour les Fauteuses de trouble, un webzine féminin et intelligent (oui, c’est possible).
Pour ceux qui souhaiteraient lire d’autres avis sur cette BD, vous pouvez consulter les critiques référencés par BOB ou Babelio.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Joséphine is back ! »

    1. Je trouve aussi. J’aime bien la légèreté de cette série, elle donne le sourire et les situations se vérifient quand même assez souvent dans le quotidien! Enfin, je trouve…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s