Rien ne se perd… – Activité bricolage & enfants

Rien ne se perd… – Activité bricolage & enfants

Le week-end (pardon, weekend) est là, la pluie aussi. Alors, voici une petite activité à réaliser avec les bambinos…

Dans nos placards, on a tous un pot de confiture vide, les jolis pots de grand-maman… Ou s’il est encore plein, dépêchez-vous de le finir! Une fois le pot vide et propre, on peut choisir de le remplir à nouveau (miam !), ou on peut aussi s’en servir pour de jolis petits bricolages.

Voici, par exemple, une idée empruntée à la super-nounou de mes kinder: un lumignon.

De la confiture à la lumière!
De la confiture à la lumière!

Pour cela, il suffit d’avoir à disposition :

  • un pot de confiture vide
  • une petite chaîne, environ 30 cm (on en trouve dans les magasins de bricolage, vendue à la découpe. C’est beaucoup moins cher que dans les magasins d’activités manuelles.)
  • du fil de fer (diamètre du pot de confiture x2) et une pince pour le couper
  • des carreaux de mosaïque (on en trouve dans les magasins de déco, de bricolage ou d’activités manuelles)
  • de la glue (en pistolet, c’est plus propre)
  • une bougie !

Ensuite, la réalisation est des plus simples : on colle les carreaux, on cercle le pot de confiture en haut à l’aide du fil de fer, auquel on attache la chaînette. Et voilà, le tour est joué ! Et on a un bien joli lumignon, du plus bel effet la nuit !

La preuve en image…

A vos confitures !

C’est assez, dit la baleine… – Coussin de méditation

C’est assez, dit la baleine… – Coussin de méditation

En feuilletant le supplément « 88 créas à réaliser » du magazine « Mode et travaux » d’octobre 2015, j’ai trouvé de bien jolies idées de bricolages pour préparer Noël, notamment un mobile baleine. Et j’ai eu un coup de cœur pour cette baleine ! Je voulais réaliser un coussin géant pour ma Louloute, pour lire ou pour câliner, et je me suis dit que la baleine serait idéale pour ça ! Alors j’ai fouiné sur le net et j’ai trouvé d’autres tutoriels DIY pour ce « coussin baleine », notamment chez Natasha d’Echos verts ou chez Clémentine la Mandarine.

Je vous laisse suivre le tutoriel pour ce coussin de méditation qu’elles proposent ici.

Voici ma version (50×50 cm). J’ai ajouté une petite touche personnelle en imitant le jet d’eau de la baleine avec des chutes de rubans satinés.

Les tissus viennent de Ma petite mercerie : un côté pilou/doudou bleu, un côté patchwork avec des tissus en coton. Enfin, les yeux sont en feutrine.

C’est un succès ! Cette baleine a trouvé sa place parmi les doudous et peluches des Loulous ! Coussin de méditation ou… coussin de lecture, de jeux…!

D’autres petites sœurs viendront sûrement…

Du calendrier d’Avent

Du calendrier d’Avent

Qui dit Noël, dit Avent… et qui dit Avent, dit calendrier…!
Que de souvenirs! Mêlés d’attente et d’impatience… sans oublier un peu d’agitation, des réveils en sursaut (« c’est mon tour! c’est à moi d’ouvrir la fenêtre!). Le calendrier d’Avent nous réunissait, mes soeurs et moi, nous enchantait au fur et à mesure qu’il nous dévoilait ses petits trésors d’illustrations… Petite madeleine de Proust de notre enfance…

Est venu le temps où je suis devenue la maman. Au début, c’était facile: il n’y avait qu’un seul Loulou. Evidemment, en quelques décennies, les calendriers d’Avent ont bien changé: fini les jolies petites images de crèches, d’anges et d’agneaux… Bonjour les Kinder, Playmobil et autres calendriers imposants et sans charme. Les yeux du Loulou pétillent tant qu’on fait abstraction…

Puis est arrivée la Louloute. Deux enfants, deux calendriers? Non, impossible. Je ne veux pas inculquer, à travers une action qui pourrait sembler anodine, l’idée du « chacun pour soi », « chacun ses choses »… C’est, en quelque sorte, les faire entrer dès le plus jeune âge dans l’individualisme. Non, définitivement non.
Le calendrier d’Avent, Noël, ce sont des moments de partage, de réunion (et de ré-union), de famille…
Donc, que faire? Acheter un calendrier de Kinder pour deux? Fichtre non! Autant se tirer une balle dans le pied! J’imagine très mal Loulou ou Louloute regarder l’autre manger un Kinder tout en se disant « ce sera mon tour demain »! (Quoique la suite me montrera que j’ai eu tort sur ce point) A 2 et 4 ans, la patience n’est pas leur première qualité… (Surprenant, hein…)

Vient donc une idée toute simple: faire soi-même son calendrier d’Avent (tout ce blabla pour ça!).

Détail du calendrier
Détail du calendrier

Le faire soi-même présente un double avantage: d’une part, on met bien tout ce qu’on veut dans les petites « fenêtres »; d’autre part, on occupe plusieurs après-midis pluvieuses ou nocturnes de novembre!
Parce que les journées de novembre sont bien courtes! Et pour peu qu’il pleuve… proposer à ses Loulous de bricoler pour Noël peut sauver la maison du désordre! On passe du temps ensemble, on bricole ensemble, on se raconte plein d’histoires, on rêve de Noël… Ce sont de bons moments et, sûrement, de bons souvenirs qui se calent au fond de nous…
A ces âges-là, cette activité permet aussi de développer le maniement des ciseaux, des feutres, des colles, etc. On est en plein dans l’éveil manuel et « artistique »
Enfin, on termine cette activité sans les enfants: on remplit les petites pochettes/fenêtres en imaginant les yeux qui brillent, ébahis, les cris de surprise ou de joie… ou les babines qui se lèchent! Pour mes Loulous, j’ai bien sûr usé et abusé du chocolat... Mais j’ai aussi glissé des petits jouets ou des activités: des animaux en Lego Duplo par exemple, ou des coloriages, des dessins imprimés sur du papier cartonné puis découpé pour faire un puzzle… J’ai choisi des dessins/coloriages représentant des scènes de crèche ou de Père Noël (comme ça, qu’on y croit ou pas, on raconte l’origine de la fête puis son « détournement »). Ou encore, j’y ai glissé mes favoris: des « billets surprise »: une soirée chants de Noël, une soirée Pizza, une soirée dessin animé… Des petites choses ordinaires qui deviennent extraordinaires dès lors qu’on les découvre dans une petite pochette d’Avent!

En bref, c’est un succès!

Bricolage du calendrier d'Avent: gommette, Schoko-bons et billets surprises...
Bricolage du calendrier d’Avent: gommette, Schoko-bons et billets surprises…
Notre calendrier d'Avent maison
Notre calendrier d’Avent maison

 En résumé, pour faire son calendrier d’Avent, il faut:

– de la récup’: pochettes kraft, ficelles, attaches parisienne, feutres, gommettes, etc.

– de quoi garnir ses pochettes selon ses envies!

– sans oublier: des petites mains!

Session Junior(e) – #3

Session Junior(e) – #3

Après les bavoirs, place à un autre « accessoire » indispensable au quotidien d’un Junior(e): la turbulette, autrement nommée gigoteuse.

Je n’ai pas suivi le modèle proposé par les Intemporels. J’ai préféré celui de Kallou aux formes japonisantes, tout en rondeur et en douceur. Sur son blog Les Moutons de Kallou, un tutoriel est disponible.

Voici deux essais réalisés en taille 0/6 mois.
La première turbulette est en maille polaire blanche (Mondial Tissus).
La seconde est en maille polaire également, mais beaucoup plus épaisse et très douce. (Mondial Tissus) Ses motifs « étoiles » et ses couleurs en font une turbulette plus féminine… A voir si Junior(e) pourra l’utiliser ou pas!

Session Junior(e) – #2

Session Junior(e) – #2

Nouvelle série de bavoirs…
Si on regarde dans les détails, les arrondis ne sont pas forcément réguliers (ils sortent de la machine à laver et ne sont pas repassés non plus!), mais qu’importe? Après tout, vu l’usage qui en sera fait… 🙂 Et je les aime bien tels quels!
Les tissus éponge, jaune et blanc, proviennent toujours de Mondial Tissus.
Quant aux tissus imprimés, ils proviennent de La Farandole des tissus.