Changement d’adresse…

Changement d’adresse…

A présent, vous trouverez mes articles sur :

http://www.carabistouilles.com/

Citation d’Eric Cantona

Citation d’Eric Cantona

Citation d’Eric Cantona
Vidéo envoyée par 442videos

Eric Cantone, grand sage en devenir…
Un aperçu en images et en son!

L’envol d’une librairie

L’envol d’une librairie

vivement dimancheUn petit peu de pub…

A la Croix-Rousse (Lyon), il y a une super librairie, à taille humaine, avec de belles étagères en bois et des libraires qui connaissent leur boulot: ils lisent et donnent de vrais conseils! Elle s’appelle Vivement Dimanche.
A présent, cette librairie de quartier se développe et ouvre sur le web: Likoma. Pour elle, c’est le moyen de donner une nouvelle parole aux libraires. Ces derniers peuvent publier leurs dossiers (littérature policière par exemple) et faire part de leurs coups de coeur!
En plus, leur site propose aussi un espace Jeunesse et un espace commande (bien sûr)…

Le site classique de la librairie: Vivement Dimanche (quel joli nom! une véritable invitation à la lecture paresseuse)

Le nouveau site qui prend son envol: Likoma.

Non à la mercantilisation de la santé!

Non à la mercantilisation de la santé!

Le mot « mercantilisation » ne figure pas encore dans tous les dictionnaires, mais ça ne saurait tarder…au train où notre société file!

Je n’ai pas lu dans les détails les objectifs de la Réforme des hôpitaux publics engagée actuellement par la Ministre Mme Bachelot. Néanmoins, j’en ai compris plusieurs points.

Ainsi, la logique économique (déjà présente, évidemment) sera renforcée. Du chiffre, du chiffre, les hôpitaux devront faire! Sans doute dans le but de concurrencer les cliniques privées et de diminuer « le trou de la sécu ».

Autrement dit, les patients dont le cas ne rapportera pas assez d’argent seront-ils relégués au placard à balais?
Et la gériatrie? Ca ne rapporte pas beaucoup…Les personnes âgées demandent bien trop de temps au personnel hospitalier! 

Bientôt, la carte bleue remplacera la carte vitale…Et l’on s’approchera alors du système américain: soit on a les moyens de se soigner, soit on crève. Plus d’égalité mais de l’élitisme. Les bons médecins pour les riches, les charlatans pour les pauvres. Société binaire.
Jusque là, j’aimais dire « quand on a la santé, tout va (ou presque) ». La santé étant encore la seule « chose » non monnayable. Il va falloir que je change: « quand on a de l’argent, tout va (ou presque) ». 

Je conviens que je prends des raccourcis, que je vais vite en besogne et que le Ministère prévoira des gardes-fous…Pourtant, quand on commence à prendre une telle direction, les gardes-fous n’ont rapidement plus de raison d’être! L’argent appelle toujours l’argent! Ca a toujours été ainsi…
Et je suis persuadée que si cette Réforme vénale passe, l’être humain sera réduit à une facture, un code-barre. Et s’il n’a pas les moyens de se soigner, tant pis pour lui.

De la stigmatisation des femmes

De la stigmatisation des femmes

Une fois n’est pas coutume, je vais pousser un coup de gueule!

Récemment à la radio (France Inter), nous avons pu entendre un éloquent reportage sur les femmes. Il apparaîtrait ainsi que les femmes françaises sont les plus minces d’Europe. Super!
Par ailleurs, l’été approchant, la presse féminine connaît ses jours de gloire: les régimes sont à la Une. Rien de nouveau, chaque année, c’est la même chose.
N’oublions pas les panneaux publicitaires et les vitrines des pharmacie: les produits minceurs ont la vie belle…
Notez au passage le « comble du comble »: la pharmacie est censée vendre des médicaments pour guérir et non pour détruire la santé…

Entre la presse, les publicités, les magasins, le message envoyé à la femme est clair: elle doit maigrir. Si elle veut plaire, si elle veut être belle, en bref: si elle veut être une femme, elle doit être mince, très mince. Et surtout, ne pas excéder une taille 38!

En effet, si on lit le dossier spécial du magazine Elle « Sexy, Ronde & Fashion », une femme est ronde dès lors qu’elle fait une taille 40…Cliquez donc sur les photos des filles représentant les rondes, il y a de quoi briser son écran d’ordinateur!

Alors je ne m’étonne plus que les Françaises soient les plus minces d’Europe…Je ne m’étonne plus non plus de me sentir « grosse » dans la rue…Et plus dramatique, je ne m’étonne plus de voir autant de jeunes filles maigres, voire anorexiques, obsédées par l’image qu’elles renvoient d’elles…

Et j’espère qu’un jour, les médias prendront conscience de leur immense part de responsabilité dans le mal-être des jeunes, des femmes en général…Enfin, j’imagine qu’ils le savent mais que l’argent passe avant tout…Sick, sad world!
Et plus utopique, j’espère qu’un jour, ce matraquage, cette stigmatisation du corps féminin cessera…

Je vous invite à découvrir le dessin de Pénélope à ce sujet (« A bouffer du foin »).

En conclusion: ne lisez pas la presse féminine…Ce n’est pas bon à la santé!